• La poésie est comme une vague,
    Où surfe l'imagination,
    Peu soucieuse de ses règles,
    Elle se laisse glisser vers l'imaginaire,
    Vers les rêves les plus secrets .

    La poésie,amie,confidente des poêtes,
    Aux états d'âme des musiciens,
    Qui allignent vers et sonnets,
    Chantent ainsi leurs désirs secrets .

    La poésie,chanson de la vie,
    Quand elle n'est pas rose
    S'écrit,sans vergogne,en prose.
    Lumineuse,en vers pour une douce amie .

    La poésie est parfois un chant
    Qui célèbre la nature au coeur changeant.
    Ses charmes,ses colères,
    Ses beautés,ses largesses,
    Ses tempêtes,ses délicatesses .

    La poésie est le tiroir des souvenirs.
    Il y a ceux qui ont fait souffrir,
    Il y a ceux qui ne sont que du bonheur,
    Ceux que l'on garde au fond de son coeur .

    La poésie,c'est aussi ce cri
    Des coeurs blessés,des âmes délaissées,
    Des natures détruites par la vie,
    De tous ceux qui souffrent .

    La poésie,l'expression du bonheur
    Quand l'amour réunit deux coeurs,
    Que la plume du poête amoureux
    Change en symphonie de mots mielleux.

    La poésie,le vocable aux mille facettes,
    Qui enivre,saoule,projette
    Douleurs,fureur,rage,amour :
    La vie,comédie des êtres de la Planete !

  • « Je suis de race berbère et j’ignore à quel point vous nous sous-estimez, mais j’affirme cependant que les Berbères sont des gens avancés, qui ont hérité de nombreuses civilisations. Vous ignorez par exemple que, en tant que Berbère, je suis ­d’origine juive. Mes ancêtres sont ensuite devenus chrétiens, puis musulmans. Maintenant nous parlons l’arabe, langue du Coran, et nous nous entendons en berbère, langue de nos aïeux. »

    C'était la réponse du leader révolutionnaire Amazigh Abdelkrim el-Khattabi .... à la question d'un journaliste espagnole ... en 1952, ....
    Ce diagnostic historique a le mérite de la concision...

  • Anonyme

    BONJOUR
    ──╔╗────────────────────╔╗
    ──║║───────────────────╔╝╚╗
    ──║╠══╗╔══╦══╦══╦══╦══╗╚╗╔╬══╗
    ╔╗║║║═╣║╔╗║╔╗║══╣══╣║═╣─║║║║═╣
    ║╚╝║║═╣║╚╝║╔╗╠══╠══║║═╣─║╚╣║═╣
    ╚══╩══╝║╔═╩╝╚╩══╩══╩══╝─╚═╩══╝
    ───────║║
    ───────╚╝
    ╔═══╗─────╔╗─────╔╗
    ║╔═╗║─────║║────╔╝╚╗
    ║╚══╦══╦╗╔╣╚═╦══╬╗╔╬══╦═╗
    ╚══╗║╔╗║║║║╔╗║╔╗╠╣║║║═╣╔╝
    ║╚═╝║╚╝║╚╝║║║║╔╗║║╚╣║═╣║
    ╚═══╩══╩══╩╝╚╩╝╚╩╩═╩══╩╝
    ╔╗─╔╗───────╔╗─────────╔╗────╔╗╔╗
    ║║─║║──────╔╝╚╗────────║║────║║║║
    ║║─║╠═╗╔══╗╚╗╔╬═╦══╦══╗║╚═╦══╣║║║╔══╗
    ║║─║║╔╗╣║═╣─║║║╔╣║═╣══╣║╔╗║║═╣║║║║║═╣
    ║╚═╝║║║║║═╣─║╚╣║║║═╬══║║╚╝║║═╣╚╣╚╣║═╣
    ╚═══╩╝╚╩══╝─╚═╩╝╚══╩══╝╚══╩══╩═╩═╩══╝
    ──╔╗
    ──║║
    ──║╠══╦╗╔╦═╦═╗╔══╦══╗
    ╔╗║║╔╗║║║║╔╣╔╗╣║═╣║═╣
    ║╚╝║╚╝║╚╝║║║║║║║═╣║═╣
    ╚══╩══╩══╩╝╚╝╚╩══╩══╝

  • « Lèvres ! Lèvres ! Baiser qui meurt, baiser qui mord. Lèvres, lit de l'amour profond comme la mort ! »

  • Lucky at cards, unlucky in love